• De l'art d'être invité à un anniversaire

    S'íl y a bien un évènement avec lequel on ne rigole pas ici, c'est bien l'anniversaire. Qu'on fête les 2 ans de son enfant, les 90 ans de sa mamie ou les 57 ans, 3 mois et 16 jours  de sa tante, tout est bon pour faire une grande fête et épater son prochain. Je suis sûre qu'un paquet d'américains se demandent comment insérer en douce les fameux "non-anniversaires" de notre cher Lewis Carroll dans le calendrier sans que ça soit un peu too much.

    Ayant déjà (sur)vécu plusieurs fois à cette profusion de flonflons, je me devais aujourd'hui de vous expliquer comment ça se passe, un vrai Birthday à l'américaine.


    L'invitation : Je ne sais pas pourquoi mais les américains sont fous des montage-photos (qu'ils envoient allègrement à Noël à qui en veut - ou plutôt à qui en veut pas - pour le coller sur le frigo). Je n'ai pas de photos pour vous montrer, mais autant vous dire tout de suite que la simple carte c'est complètement has been. 

     

    Les invités : Alors ça c'est un truc qui me dépasse. Pourquoi, mais pourquoi, les américains se sentent-ils obligés d'inviter toute la classe de leur enfant, ainsi que les parents ?! Oui parce que les parents (nous en fait) qui pensaient naïvement pouvoir se débarrasser de leur progéniture pour passer un après midi tranquille (ah non zut, on en a un deuxième maintenant...) se trompent allègrement : dans un Birthday à l'américaine on ne laisse jamais son enfant tout seul même si on a un ou deux procès d'avance sous le coude. On sait jamais, il pourrait par inadvertance rester coincé dans les toilettes, manger dans la gamelle du chien ou mettre le feu dans le lit de mamie, et là, bonjour la bataille d'avocats après. Donc pour simplifier la vie de tout le monde, les parents doivent rester (soupir). Et sachant que du moment que ton enfant fait partie d'une classe il est invité à tous les anniversaires, tu dois prendre ton courage à 2 mains au moins une fois par mois pour affronter un gâteau rose fluo et une perte d'audition de 10 %.

     

    Le cadeau : attention, attention, pas de faux pas ! Le papier cadeau, c'est plus dans l'air du temps ! Maintenant, on réutilise ceux qu'on nous a offert on achète THE sac à cadeau qui va bien, qu'on garnit d'un espèce de papier crépon qu'on arrange délicatement dans un joli froissé-défroissé esthétique. Commmmmmeeee ça, vvvvooooiiiilllllààààààà : 

     

     

     

     

    L'heure : Quand c'est l'heure, c'est l'heure, et quand c'est plus l'heure... bah c'est plus l'heure. On arrive donc pile à l'heure, et 5 minutes avant la fin indiquée sur l'invitation tout le monde s'en va. Ca fait vraiment un drôle d'effet pour nous les Français qui avons tendance à nous éterniser. Pour l'avoir vécu à l'anniversaire de Salomé, ça pourrait en être presque vexant... mais c'est en fait une marque de respect pour les hôtes et je pense que les Américains ont peur de déranger en restant plus longtemps que l'heure indiquée. Voici encore un bel exemple de différence de culture auquel il faut s'adapter. 

     

    Le lieu : Là il y a deux écoles. Les classiques, ils font ça dans une salle de jeux qui prend tout en charge, pizzas et nuggets compris. C'est facile, ça coûte un peu cher mais les enfants s'éclatent dans des châteaux gonflables géants ou des piscines à bulles, et surtout on ne prépare RIEN. Pas mal quand on a invité toute la classe. Les téméraires, ils font ça chez eux... wwaaahhh la prise de risque !!! Et comme je ne peux pas m'empêcher de faire la reporter à la moindre occasion, j'ai tout un anniversaire "maison" à vous faire découvrir... rdv au prochain article !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    ragoût
    Mardi 22 Octobre 2013 à 06:04

    tu nous fait rêver miss Texas 

    2
    cleo17fr
    Mardi 22 Octobre 2013 à 10:14

    Et il vient quand, ce prochain article ?!

    SI j'ai bien compris une classe entière qui donne un anniversaireune fois par mois....ca ne fait que 12 enfants par classe ça, non ?

    3
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 15:01

    La suite de cet article viendra... bientôt, promis Cleo ! Et oui, dans la classe de PS de Salomé, ils sont 11 pour 2 adultes. Ca fait rêver hein ?

    4
    cleo17fr
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 16:36

    J'en ai plus que deux fois plus ! 26 et un nouveau àa la rentrée dont un avec AVS à temps plein et son boulet d'AVS.....

    Vivement la suite de ton artcile !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :