• L'an prochain, j'ouvre un zoo...

    Doooonnnccc, après avoir eu des oppossums, des fireants, des cafards de 10 cm, des écureuils, un raccoon et les puces qui vont avec, et des oiseaux de toutes les couleurs, nous avons récupéré une nouvelle espèce animale juste devant notre maison le week end dernier :

     

     Hhheeeuuu....

     

    Mais oui vous ne rêvez pas, ce sont des vautours... en plein coeur de Houston... 4ème ville des USA... 

     

    Hhheeeuuu....

     

    Et un vautour, qu'est ce que ça fait dans sa vie de vautour ?

     

    L'an prochain, j'ouvre un zoo...

     

    Ca mange les cadavres des petits animaux ! Et accessoirement ça répond à une de mes grandes interrogations de ces 2 dernières années : mais que deviennent tous ces tatoos et autres écureuils qui se jettent suicidairement sous les roues des Houstoniens ? Bah voilà, j'ai la réponse !

     

    Non mais franchement...

     

    Et du coup, j'en profite pour compléter le tableau, tant qu'on y est. Parce que récemment, on a cohabité pendant 3 jours avec lui dans le salon : 

     

    Hhheeeuuu....

     

    Et on a bataillé avec deux comme ça qui ont eu l'idée folle de passer dans notre cheminée pour atterrir dans notre chambre un matin juste avant le départ pour l'école (pratique) : 

     

    Hhheeeuuu....

     

    Hhheeeuuu....

     

    D'autant plus qu'on n'avait pas récupéré des flèches. Quelle idée d'essayer de se poser sur mes stickers muraux (ok, y'a de quoi se méprendre un peu), et de me dégueulasser le mur au passage ?

     

    Hhheeeuuu....

     

    Je sais même plus quoi en penser de toutes ces bêtes moi. Et puis y'a que chez nous que ça arrive ! Mes copains, ils ont au mieux des écureuils, au pire des fireants, normal quoi. Non mais sans blague, des vautours !  

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :