• La démesure des anniversaires aux US

    Je sais pas vous, mais parfois je me fais un coup de gueule toute seule devant l'injustice du monde dans lequel nous vivons, injustice que j'entretiens autant qu'elle m'entretient, malheureusement. Le dernier coup de gueule en date, c'était pas plus tard qu'il y a deux jours, suite au 94628165ème épisode de la Bithday Party de ma fille, prévue pour le 4 juin. La démesure, ça me sidère, la surenchère, ça m'agace, la dépense folle d'argent, ça m'assèche (!),  mais alors le fait que je fasse partie de ce système, ça me tue...

     

    Avant de commencer, je vous encourage fortement à relire mes 3 articles sur ces fameux anniversaires afin que vous compreniez bien dans quel univers nous évoluons... :

    Birthday Party

    De l'art d'être invité à un anniversaire

    Un anniversaire de... princesse

     

     

    Reprenons maintenant le déroulé des événements :

     

    Episode 1, mars 2016, tentative d'approche de Sioux : Salomé, j'ai eu une idée pour ton anniversaire ! Au lieu de le faire dans une grande structure de jeux (qui coûte la peau du ***), on pourrait peut être inviter quelques copains à la maison, non ? Il y aurait moins de copains mais vous auriez bien plus de temps pour jouer ! C'est comme ça que je faisais mes anniversaires quand j'étais petite en France (argument imparable) !

     

    Réponse de l'intéressée : bonne idée maman, ça serait super !

    Réponse bis de l'intéressée, 1h plus tard : mais pourquoi je peux pas inviter les enfants des 2 classes de GS ?

    Réponse ter de l'intéressée, 3h plus tard : oui mais Charlie il vient de m'inviter à son anniversaire, c'est pas poli si je l'invite pas ! Il faut que j'invite tous mes copains qui m'ont invité cette année !

    Réponse quatro de l'intéressée, 24h plus tard : combien tu as dit que je pouvais inviter d'enfants déjà ?

    Réponse cinco de l'intéressée, 48h plus tard : et je peux inviter un copain pour Robin ? Non mais j'ai peur qu'il s'ennuie sinon !

    Réponse six de l'intéressée : et mes copains français, je peux les inviter aussi ?

     

    - Capitulation -

     

    Episode 2, avril 2016 : Allô Wonderwild, je voudrais réserver une salle pour l'anniversaire de ma fille s'il vous plaît... Oui la salle pour les grands à droite... Le 4 juin... Combien, pour 1h30 de jeux ?... Mais non je ne vais pas crier... Combien ???!!! (amis de la Cité de la Peur, bonsoir ^^)

     

    Episode 3, avril 2016 : Bon ma chérie, j'ai réservé la salle... Ah non, désolée, c'est réservé maintenant, c'est fini l'idée des copains à la maison. Oui bah c'est comme ça, ma caution est non remboursable alors hein... Bon allez hop, hop, hop, maintenant, faut choisir un thème. Les dinosaures ! En voilà une petite fille qu'elle est à moi !!! Les dinosaures ! Comme sa maman au même âge ! Quelle merveilleuse idée !

     

    Episode 4, mai 2016 : Ah non hein, pas ma Little Ponies maintenant ! Je viens juste d'envoyer les invitations avec des dinosaures !!! Les dinosaures, c'est COOL, point.

    La démesure des anniversaires aux US

     

    Les épisodes précédents vous ayant situé mon état d'esprit des dernières semaines, reprenons maintenant mon coup de Calgon de lundi.

     

    Avec notre thème des dinosaures et la liste d'invités, nous partons, Salomé et moi déjà passablement agacée, faire un tour dans l'univers des fêtes, dans le magasin Party City. Point de dinosaures, ben voyons. Pas grave, on se rabat sur le dernier dessin animé phare de Salomé, Pat Patrouille (qu'elle connaît depuis 2 semaines hein, pitié pour qu'elle découvre pas un nouveau dessin animé d'ici là...). On choisit des assiettes, des verres, des serviettes, des bougies, des nappes en papier, des couverts et des jolies paillettes à mettre sur la table (pour une fois que c'est pas chez moi... les habitués comprendront!). On fait pareil en version Cars pour l'anniversaire de Robin, qu'on fêtera un peu plus tard, à la maison cette fois-ci (c'est parfois cool le manque d'arguments chez les enfants de 3 ans). Bref, rien de folichon, quoi !

     

    On passe à la caisse : 85 dollars... 85 dollars ???!!! Pour de la vaisselle jetable et des bougies ?! What ?!

     

    La démesure des anniversaires aux US

     

    Sur le coup et sous le choc, j'ai rien dit et j'ai payé. Arrivée à la voiture, j'ai rien dit et j'ai démarré. Au premier croisement, j'ai vu une personne faire la manche, et là j'ai littéralement explosé toute seule dans ma voiture !

     

    85 dollars pour de la poudre aux yeux ?! 85 dollars pour acheter le sourire de notre enfant ?! 85 dollars pour faire "comme tout le monde" ?! Et c'est bien sûr sans compter le prix de la salle (250 - 300 dollars), le gâteau (30 dollars), les pizzas ou autres nuggets, les boissons, les ballons et les petits sachets de cadeaux pour chaque invité !

     

    J'ai tellement gueulé dans ma voiture que Salomé m'a demandé si j'étais fâchée contre elle... Bien sûr que non ma chérie ! Je suis fâchée contre ce monde de consommation, ce monde de comparaison, ce monde de surenchère, et surtout, je suis fâchée contre moi qui n'ai pas su dire STOP à toutes ces âneries. Je suis fâchée d'avoir dépensé l'argent d'une dizaine de repas pour les beaux yeux doux de Disney. Je suis fâchée de ne pas avoir la force de tout annuler, car ta déception serait trop dure à gérer pour moi.

     

    Bon finalement, après m'être enfin calmée, je me suis dit que c'était une superbe occasion pour remettre les valeurs à leur place. Que l'argent doit être intelligemment dépensé. Qu'on doit trouver un juste équilibre entre le plaisir et le futile. Et que la poudre aux yeux, la vraie, ça existe. Une nuit sous la tente, un tour en bateau, une sortie à un observatoire, un voyage... Un souvenir qui s'imprime dans la rétine autant que dans le cœur. Des étoiles, des paillettes, pour de vrai...

     

    La démesure des anniversaires aux US

     

    En rentrant, j'ai fait un deal avec Salomé. Nous avons trié ce dont nous avions vraiment besoin et qui lui faisait plaisir, et nous avons remis dans un sac ce que nous pouvons aller rendre. Elle a très bien compris et l'a fait sans souci, ce qui me conforte dans l'idée qu'au fond, les enfants s'en FOUTENT de tout ce tralala. Pour eux, l'essentiel n'est pas là.

     

    Maintenant, le plus dur va être de m'y tenir pour l'année prochaine. J'avais déjà trouvé ça too much l'année dernière et pourtant je n'ai pas eu le courage de dire NON cette année. Difficile en tant que parents de faire sortir de la "norme" nos enfants, aussi démesurée soit-elle... Que vont penser les autres ?! En fait, le problème n'est pas le regard que les autres vont porter sur elle, mais le regard qu'elle va elle-même se porter suite aux regards des autres. Nous, nous sommes adultes, c'est plus facile, mais eux, ce sont des enfants qui cherchent juste à se trouver une identité dans une société qui imposent tellement de choses...

     

    Et vous amis expats, trouvez-vous comme moi que beaucoup de choses sont démesurées ici ?

    Comment gérez vous cette démesure vis à vis de vos enfants ?

    Amis français, est-ce que ça se passe maintenant de la même façon en France ?

    Mes amis, comment gérez-vous le décalage qui parfois se crée entre vos valeurs et les dictats de la société ?!


  • Commentaires

    1
    Moi
    Mercredi 25 Mai 2016 à 05:40

    De notre temps, aux usa, on organisait très souvent les anniversaires dans les parcs, du genre Mémorial park ou l'on peut réserver une aire de pique-nique a côté d'un playground. C'était très relax, plutôt bon enfant, avec BBq et chips quand même! Mais bon, c'était il y a  15 ans!!!! J'en garde de très bons souvenirs.

     

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 15:50

        Alors ça, c'est vraiment très intéressant ! Finalement, 15 ans c'est pas énorme, qu'est-ce qui a bien pu amener en si peu de temps à des anniversaires comme on les vit maintenant ? Ce qui m'étonne, c'est que presque tous les parents qui fêtent les anniversaires de leurs enfants ont l'air de trouver que c'est too much, alors pourquoi le fait-on au fond ? Je suis sûre qu'un anniversaire pique-nique dans un parc est tout aussi chouette !

        Merci pour ton retour d'expérience !

    2
    Mercredi 25 Mai 2016 à 17:56

    Merci, cet article m'a beaucoup amusé... Je n'ai que 3 petits princes et je n'ai donc pas eu le plaisir de découvrir des Princess Birthday Party ! :) Mais, la démesure des anniversaires des américains est la même dans d'autres pays du monde dans le milieu des expatriés ou tout simplement dans le milieu des "privilégiés" . Rien n'est trop beau pour nos petits princes et princesses !!! J'ai essayé de résister à l'escalade des frais et nous avons dans la plupart des cas fêté les anniversaires à la française, chez nous avec une chasse au trésor made by maman que mes petits pirates ont toujours apprécié... il y a eu ensuite, la période de la pré adolescence ou cela commence a se compliquer et ensuite la période de l'adolescence ou tout peu encore plus vite être très très compliqué surtout aux US où les jeunes ne peuvent boire qu'a partir de 21 ans... dommage que votre princesse est encore loin d'être une teenager, j'aurais adoré lire l'article sur ses birthday party !!! :) :) :) 

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 21:30

        Merci pour ce témoignage qui me montre que c'est donc possible de résister ! happy La préadolescence et l'adolescence m'inquiètent autant qu'elles me fascinent alors on verra bien... ! Mais promis, si on est encore là dans 10 ans, je ferai un article sur ses "Sweet sixteen" spécialement dédicacé pour toi !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Pascaline
    Mercredi 25 Mai 2016 à 20:53

    Ma chère Sophie,

    Tu nous demandes notre avis et je crois que je vais être un peu cash: Te connaissant, je pense que tu aurais du, et pu, avec ta tonne d’idées, de ressources et de créativité, inventer a Salomé un magnifique anniversaire unique et sur-mesure, en préparant une chasse aux trésors de dinosaures, ou un parcours d'orientation dans votre quartier, ou un Koh Lanta dans votre jardin luxuriant, avec des crepes et du smoothie a la fraise fait maison, ou un fondant au chocolat et sa crème anglaise. Je pense que tu aurais du dire a Salomé " Fais-moi confiance, je te prépare un bel anniversaire dont toi et tes copains se souviendront, même s'il n'y a pas de salle Wonderwild, pas de serviettes Peppa Pig et pas de gâteau rose a la crème indigeste". A toi de transmettre et imposer TES valeurs qui sont a 1000000 lieues de cet environnement américain décadent et sans limites. Non, un anniversaire a 500 dollars ce n'est pas ce que tu veux lui inculquer, a toi de renverser la vapeur l'an prochain, tant pis pour les dires et les regards des autres, osons, soyons courageux! Et Bon anniversaire Salomé!wink2

     

     

     

      • Mercredi 25 Mai 2016 à 21:26

        Comme tu as raison ma Pasca, comme tu me connais bien ! J'ai été faible cette année, trop occupée par mon travail et tous les à-côtés et j'ai choisi la solution de facilité... Mais leçon apprise et retenue, on ne m'y reprendra pas !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :