• Lettre à moi-même

    Ce soir, je change de style d'écriture car j'ai découvert récemment une idée qui fleurit sur les blogs : Ecrire à la personne que j'étais à 15 ans. Vous savez maintenant que j'adore écrire et j'ai eu envie d'essayer à mon tour...

     

    Chère moi,

     

    Tu as 15 ans et malgré tout ce qu'on en dit, quel bel âge ! Si j'avais une baguette magique, j'aimerais te reprendre un peu d'énergie et beaucoup d'innocence, j'aimerais venir danser avec toi jusqu'au bout de la nuit et me lever le lendemain prête à recommencer, j'aimerais que tu me redises ton truc pour manger n'importe quoi et garder un ventre plat, j'aimerais passer la journée avec toi et t'appeler encore une heure au téléphone le soir parce que j'avais encore quelque chose à te dire...

     

    Je sais, tu trouves ta vie dure. Si tu savais... C'est vrai que tu vas vivre un moment difficile bientôt, mais c'est ainsi et comme pour tout ce que tu vivras ensuite, tu en ressortiras grandie. C'est cela et mille autres petits malheurs qui te forgeront pour devenir la personne stable et heureuse que je suis aujourd'hui. Accepte tes failles, je te promets que je suis en train de les guérir. Apprends de tes erreurs, elles te serviront toute ta vie. Cherche ta voie et ne t'inquiète pas, je l'ai trouvé. 

     

    Ah, et je parie que tu veux savoir si tu vas trouver un prince charmant, parce que pour le moment ta vie sentimentale est plutôt épique ! Je te rassure, non seulement tu vas le trouver, mais tu vas construire avec lui une famille formidable qui va finir de t'apaiser. Et d'ici peu tu vas comprendre que ton combat sera au coeur de la société, auprès des enfants plus précisément. Oui je sais, ça fait moins rêver que d'être médecin légiste (non mais quelle idée aussi, ça va que tu as 15 ans!) mais tu y seras à ta place pour essayer d'aider les citoyens de demain. Et j'ai même envie de te souffler que le vent de l'aventure va te mener vers une expérience incroyable, mais chut, attends son heure, tu ne seras pas déçue !

     

    Enfin, et surtout, mesure ta chance tous les jours et remercie la vie de te mener là où je suis. Le chemin te semble sans doute très sinueux, mais regarde droit devant toi, suis ton instinct, détache tes peurs et je te promets que tu vas faire un merveilleux voyage.

     

    Sophie

     

    PS : ah et puis ne t'inquiète pas, on se remet très bien de la mort de Kurt Cobain en fait. Et puis quand tu auras bientôt mon âge, jette toi sur "Cent ans de solitude". J'aimerais tellement être à ta place et ne l'avoir encore jamais lu ! Nourris toi de tous ces textes, on ne sait jamais, ça pourrait te servir un jour...

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Marie
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 04:38
    Tres beau texte!
    2
    chantale pic
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 07:42

    Tu es vraiment douée ,très agréable à lire ,

    3
    danielle.graciotti@s
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 08:07

    Touchant et formidable.

    Maman

    4
    Steph
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 08:52
    On sait que tu adores écrire et on adore te lire (enfin moi en tout cas !), et je pense qu'il faudrait vraiment que tu songes à écrire carrément un livre, vraiment ! Bisous ma Nénette.
    5
    Tata Bil
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 16:30

    J'adore !!!!!!!!!!!!

    6
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 04:07

    Merci ^^ C'est un exercice marrant à faire, je vous conseille d'essayer !

    7
    bopapapy
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 07:41

    Épaté ! ! !   Vraiment...

    Papa

    8
    Pascaline
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 13:56

    C'est très joliment dit! A refaire dans 15 ans! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :