• Chose promise, chose due, voici à nouveau un énorme coup de cœur en littérature de jeunesse américaine !

     

    Ce n'est pas un classique, ce n'est pas le livre qui est au top des ventes, ce n'est pas le coup de cœur de l'éditeur, mais c'est mon livre chouchou à moi, un de ces livres qui sait atteindre directement le cœur des enfants.

     

    THE INVISIBLE BOY

     

     

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Aujourd'hui, je me lance un nouveau défi : vous faire découvrir mes coups de cœur en LDJ américaine ! En LDJquoi ? En Littérature De Jeunesse mes amis !

    Mon petit doigt me dit que parmi les lecteurs de ce blog, il y en a quelques uns qui font partie de cette catégorie qui se balade discretos dans le rayon des moins de 15 ans de la librairie, qui offre des Geoffroy de Pennart pour tous les cadeaux de Noël parce que "tu te rends pas compte, c'est le plus grand auteur de détournement de contes !", et qui connaît la bibliographie complète de Mario Ramos, version digitalisée et remastérisée. Si vous ne vous reconnaissez pas dans cette description, no stress, je suis là pour vous vendre du rêve depuis l'autre côté de l'Océan !

     

    Mon premier post de ce genre sera pour vous présenter celui que je considère comme le plus grand auteur de Littérature de Jeunesse américain : Mo Willems ! On lui doit des tas de livres, et aujourd'hui j'ai choisi de vous présenter celui que je trouve le plus emblématique : Don't let the Pigeon drive the Bus !

     

    Mo Willems, c'est mon chouchou. Il écrit, il dessine et il est capable de faire une histoire avec trois fois rien. Don't let the pigeon drive the bus ! est son premier livre pour enfants, et il a été finaliste en 2004 du prestigieux prix Caldecott qui récompense les meilleurs illustrateurs de littérature pour enfants.

     

    Don't let the pigeon drive the bus !

     (la preuve que c'est notre livre de chevet : l'état de sa couverture...)

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • Alors là mes loulous, vous posez TOUT ce que vous êtes en train de faire, vous mettez votre manteau (et vos gants, bonnet, écharpe et bottes de neige... au fait, je vous ai dit qu'ils prévoient 27 degrés aujourd'hui à Houston?), bref, vous vous équipez pour affronter l'hiver et vous courrez chez votre libraire préféré (libraire, j'ai dit, pas Amazon !) pour dénicher THE perle de l'année !!!

     

    Coup de foudre chez mon libraire...

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Voici un article qui va changer un peu du quotidien de ce blog mais que je tiens absolument à écrire, parce que c'est une cause qui me tient à coeur.

     

    Début décembre, j'ai eu l'incroyable surprise de recevoir un colis pour mon anniversaire de la part de mon amie Pascaline. Je savais qu'elle voulait m'envoyer quelque chose puisqu'elle m'avait redemandé mon adresse, et je m'étais doutée que son colis allait contenir des livres, puisque nous partageons toutes les deux une passion exaltante et infinie pour la littérature, qui nous a valu de merveilleuses discussions et de nombreuses moqueries sur Musso Lévy (désolée si vous êtes fans...).

     

    Quand j'ai reçu le paquet, je dois dire que je n'en ai pas cru mes yeux... Cette petite cinglette avait sélectionné pour moi des livres de sa bibliothèque, avait farfouillé dans les librairies, avait dégoté de bonnes occas', et finalement, c'est le coeur tout serré de tant d'attentions que j'ai découvert un colis contenant 26 livres, chacun contenant un petit message... 5 kilos envoyés depuis la France ! Je vous assure que quand on est au bout du monde et qu'on reçoit un colis, déjà ça fait chaud au coeur... mais quand on n'a pas accès à une librairie française et qu'on reçoit de quoi étancher sa soif littéraire, là, vraiment ça fait plaisir ! 

     

     

     

    Pourquoi je vous raconte tout ça, me direz-vous ? Et bien parce que ce qui va suivre est la meilleure façon que j'ai trouvé pour la remercier. 

     

    Mon amie Pascaline est libraire. Elle est passionnante et passionnée, et je suis sûre qu'elle arriverait à vendre Critique de la raison pure à un ado qui prépare son bac de français. Je pourrais l'écouter me parler des dernières parutions pendant des heures, même quand ce sont des auteurs dont je n'ai jamais entendu parler. Vous l'aurez compris, c'est un petit bijou qui s'illumine au milieu des rayons de sa librairie. Mais malheureusement, libraire est un métier qui se meurt. Mon amie Pascaline, de retour en France après 2 ans à Houston, ne trouve plus de travail. Pourquoi ? Parce que nous cherchons tous à aller vite, parce que nous n'avons plus le temps de flâner entre toutes ces oeuvres, parce qu'il suffit d'un clic sur Amazon pour recevoir le dernier livre à la mode, que 25638 personnes ont commenté selon des critères souvent bien personnels. 

     

    Voilà pourquoi je vous écris ça aujourd'hui : si vous avez l'occasion, un jour, allez choisir vos livres en librairie. Vous ne savez pas quoi prendre ? Le libraire est là pour vous conseiller. Le livre n'est pas disponible ? Alors commandez-le, vous pouvez bien patienter quelques jours. Je trouve ça tellement dommage de voir disparaître ce contact, ces conseils, cette passion. Vous perdrez peut être du temps, mais ce n'est rien en comparaison de toutes les belles découvertes que vous ferez.

     

    Ma poulette, mille mercis pour tout et bien plus encore et j'espère que les lecteurs de tous horizons se déplaceront en masse pour que tu retrouves ta place au milieu de ta passion.  


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique