• Un trousseau de clefs...

    Bonsoir à tous !

     

    J'ai reçu il y a plusieurs jours le mail d'une amie très proche qui habite dans la région parisienne et qui, malheureusement, est concernée assez directement par les attentats de vendredi dernier. Son mail, qui me parlait de l'avenir, m'a bien bouleversé. Elle l'a conclu en me demandant si je pouvais écrire, un jour, un texte sur les enfants et mon métier d'enseignante. Parce que c'est elle et parce qu'elle sait que c'est moi, j'ai réfléchi intensément depuis et je crois que j'ai enfin trouvé la réponse que je veux lui apporter. Je la partage avec vous ce soir.

     

    Quand j'ai lu l'arrestation à St Denis il y a plusieurs jours, j'ai été tout de suite interpellée par la jeune femme qui est décédée ce jour là. Je ne sais pas pourquoi elle en particulier, mais quand j'ai vu sa photo, ce qui m'est venu est juste "la pauvre, elle n'a pas dû avoir une existence facile pour en être arrivé là aujourd'hui". J'ai donc lu brièvement sa biographie et, sans surprise, j'y ai découvert une vie qui aurait marqué au fer rouge la majorité d'entre nous. Pourquoi elle, pourquoi pas moi ? Comment peut-on basculer à ce point dans la haine de l'autre ? Comment peut-on prendre des armes et aller délibérément voler des vies dans une salle de concert ? Comment peut-on se servir d'une parole aussi belle que celle de la religion pour aller porter le malheur ?

     

    Selon moi, tout est une question de clefs. Je pense toujours à ces hommes et à ces femmes comme à des adultes à qui il a manqué un apprentissage majeur dans leur évolution : la compréhension. Le rôle de l'adulte est là pour moi : enseigner à l'enfant à ouvrir seul des portes à l'aide de différentes clefs - l'amour, le respect, la tolérance - le tout formant un trousseau dont la compréhension est en quelque sorte le porte-clefs. Il me semble qu'on ne peut pas respecter si on ne comprend pas pourquoi respecter. Il me semble qu'on ne peut pas tolérer si on ne comprend pas pourquoi tolérer. Il me semble qu'on ne peut tout simplement pas aimer si on ne comprend pas pourquoi aimer.

     

    Quand je suis en classe, que je ne suis pas débordée, que je ne suis pas trop fatiguée et quand j'ai un moment de libre pour analyser une situation, c'est ce que j'essaie d'enseigner à mes élèves. En ce moment, mon gros cheval de bataille c'est : "Pourquoi on ne joue pas à la guerre avec des fausses armes dans la cour de récréation".

     

    Quand je suis à la maison, que je ne suis pas débordée, que je ne suis pas trop fatiguée et quand j'ai un moment de libre pour analyser une situation, c'est ce que j'essaie d'enseigner à mes enfants. En ce moment, mon gros cheval de bataille c'est : "Pourquoi doit-on aller à la chapelle dans notre école américaine alors que nous ne sommes pas protestants".

     

    Je suis sûre que c'est ce que nous faisons tous, pour la majorité d'entre nous. Nous donnons des clefs à nos enfants, à nos élèves, à tous ces jeunes que nous côtoyons. Mais qu'en est-il de ce jeune garçon qui a grandi sans comprendre et qui est allé par la suite diriger un avion dans une tour ? Qui lui a donné les clefs, à lui ? Les avait-il reçu un jour ? Ou bien s'est-il retrouvé toute sa vie face à des portes fermées par manque de compréhension ? Et qu'en est-il de ce jeune LePenisé qui tabasse un Musulman juste parce qu'il est musulman ? Est-ce que à lui aussi il ne manque pas quelques clefs ? Blancs ou Noirs, Musulmans ou Catholiques... que des classifications qui pour moi n'ont aucun sens. Nous sommes des êtres humains avant tout, certains ont juste eu un peu plus de chance pour avancer dans la vie.

     

    Je lis de part et d'autre des gens qui ont peur suite aux attentats de ce 13 novembre. Je serais bien mal placée pour parler de cette peur, vivant à 8000 kms de là. Par contre, je refuse de croire qu'il n'y a pas d'espoir. Nous pouvons TOUS agir. Je ne parle pas de s'enrôler dans les services secrets, ni de partir faire de l'humanitaire en Syrie. Mais on peut expliquer, on peut enseigner, on peut transmettre. On peut s'amener soi, nos enfants, nos élèves, nos collègues, nos amis, notre famille, vers un monde meilleur. Il ne faut pas se leurrer, même quand on a reçu des clefs, c'est extrêmement difficile, pour moi la première. Mais il faut essayer, parce qu'on est là pour ça.

     

    Voilà, ma douce à moi, c'était mon message pour toi. C'est pour tout ça que je suis enseignante, c'est pour tout ça que je suis maman. Because sharing is caring. J'espère qu'il te plaira... 

     

    Quant à moi, je vous avoue que je ne sais pas trop quelle tournure donner à ce blog MissTexas. Pendant 3 ans et demi je vous ai raconté des choses qui, je l'espère, vous ont aidé à mieux comprendre les US en essayant de vous faire rire. Ce temps là me parait révolu, si je relis les messages que j'ai écrit depuis Charlie Hebdo. J'ai moi aussi évolué, et même si je me marre toujours toute seule sur les cupcakes bioniques, ce n'est plus ce que j'ai envie de partager. Mais je n'ai pas non plus envie de passer pour une donneuse de leçon (ma vie n'est pas si rose que ça en fait^^). Alors je vous pose la question puisque vous êtes nombreux à me suivre : qu'aimeriez-vous que j'écrive ? Sur quel sujet ? Ca vous parle ce que je raconte ?

     

    Plein de bonheur les amis, beaucoup d'espoir, une tonne d'amour et n'oubliez pas de transmettre vos clefs ;-)


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    cleo17fr
    Mardi 24 Novembre 2015 à 19:03

    J'aime bien lire tes pensées et j'aime bien aussi voir les trucs délirants des américains.... =)

     

      • Mercredi 25 Novembre 2015 à 02:48

        Bon du coup tu m'aides pas trop là happy wink2

    2
    nico
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 16:58

     "Pourquoi doit-on aller à la chapelle dans notre école américaine alors que nous ne sommes pas protestants."

     

    Je veux bien clef sivouplait.

    Nico

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 19:29

        Désolée de mon retard de réponse, j'étais en vacances sans ordinateur !

         

        En fait, ça fait suite à une râlerie de Salomé qui ne veut plus aller à la chapelle et qui s'est mise rechigner face à la religion omniprésente ici. Mais ses enseignants et tout le personnel de l'école sont extrêmement croyants et nous avons choisi cette école là pour elle, ce qui fait que même si nous ne sommes pas croyants, nous lui demandons de respecter le culte des autres.

         

        Voilà !

    3
    laetitia
    Mercredi 25 Novembre 2015 à 18:59

    J'avoue, moi, j'aime bien quand tu nous fait découvrir des choses qui se passent aux states.

    J'aime bien aussi te lire, tu écris bien, ça se lit facilement et j'y prends plaisir.

    Bref, continues de te faire plaisir (en écrivant) pour nous faire plaisir (en te lissant).

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 19:30

        Désolée de mon retard de réponse, j'étais en vacances sans ordinateur !

         

        Merci pour ton message Laetitia ! Je vais donc essayer de continuer dans les 2 voies pour que tout le monde s'y retrouve !

    4
    Mrbing69
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 00:20

    Bonjour Miss Texas,

    Je voulais te remercier pour le temps que tu prends a écrire ces messages.

    On ne se connait pas directement mais tu as croisé ma femme (severine) et mon fils (leo) à la maison de la parentalité à Lyon peu de temps avant que tu partes pour le Texas.

    Depuis, ma femme et moi, nous ne ratons aucun de tes posts, c'est toujours avec un grand plaisir que nous te lisons.

    Nous ne lisons pas tes posts ensemble mais a chaque fois nous en discutons. Ils sont souvent l'occasion d'echanger un fou-rire et cela fait du bien.

    Personnellement, j'apprécie justement de ne pas savoir si le prochain message va nous montrer soit une nouvelle facette de ces éternels adolescents que sont les américains soit, au contraire une pensée plus profonde.

    Je trouve intéressant aussi que tu nous apportes ta vision (a 800km) et la vision de la population américaine sur l'actualité, c'est toujours intéressant d'essayer de voir les choses par d'autres prismes.

    Si tu y prends encore du plaisir, je serais heureux que tu continues a alterner l'humour et le solennel, cela m'apporte soit un moment de rigolade soit une réflexion et dans tous les cas je t'en remercie.

    Amicalement,

    Grégory

     

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 19:34

        Désolée de mon retard de réponse, j'étais en vacances sans ordinateur !

         

        Merci Gregory pour ce très beau message qui m'a beaucoup fait réfléchir pendant les vacances. Je me souviens très bien de Séverine et Leo, qui doit avoir 5 ans maintenant ! Le temps passe... Je suis heureuse d'apprendre que vous continuez à me lire et agréablement surprise que vous en discutiez après. Cela me donne envie de continuer à écrire, avec les 2 facettes que tu décris. Merci encore, ton message a résonné en moi !

    5
    Pascaline
    Vendredi 27 Novembre 2015 à 12:24

    Petite Sophie, le plus intéressant dans ce blog c'est qu'il est le parfait reflet de ta personnalité. La pluralité des thématiques renvoie a la diversité de tes centres d'interet, les posts plus inquiets ramènent aux questions que tu te poses, les posts ironiques prouvent ton pouvoir de mettre a l’écrit les folies américaines qu'on a tous remarques mais qu'on arrive pas a mettre en forme aussi bien que toi! La diversité des cultures, les voyages (merci pour New York), l’éducation des enfants, les nouvelles recettes en cuisine (merci pour le gravity cake, les loisirs creatifs (merci pour l'atelier gingerbread house)...le cote " Madame tout le monde" est surement ce qui rend ce blog unique! Pas besoin d’expérience de vie ahurissante ni de voyage intersidéral a raconter, le quotidien est bien assez riche pour donner vie aux plus beaux textes! Et si ce message n'a pas de sens, se référer au livre  La première gorgée de bière  de Philippe Delerm!!Je t'embrasse fort..

     

      • Lundi 30 Novembre 2015 à 19:50

        Ma Pasca, je te l'ai déjà dit mais je suis toujours surprise de voir avec quelle facilité tu lis en moi comme dans un livre... le comble pour une libraire ! Ton message a fait "tilt", vraiment ! En quelques mots tu viens de résumer qui je suis et ce que j'aime écrire : la vie et ses petits détails, ces choses infimes que j'aime remarquer et décortiquer. L'inconvénient de cette qualité, c'est que mes émotions et mes questionnements sont toujours complexes et à fleur de peau. L'avantage de ce défaut, c'est que ça me permet de mettre en mot facilement ce qui se passe autour de moi... Je viens de réaliser plein de choses grâce à toi, et cela me pousse à continuer à écrire. Merci mon amie ! Je t'embrasse !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :